Vous êtes ici : Accueil > Archives > La semaine des Mathématiques 2014 > Le Rallye Eure en Maths à Hauville
Publié : 23 mars 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Classe de CP/CE1 de Hauville

Le Rallye Eure en Maths à Hauville

Rallye Eure en Maths phase 3

La classe de CP/CE1 a participé, avec plaisir, aux deux précédentes phases du rallye Eure en maths.
Aujourd’hui, les élèves sont impatients de connaître l’énoncé du dernier problème destiné à chaque cours.
La maîtresse a d’abord distribué le sujet aux quatre élèves du CE1 qui ont commencé une lecture attentive de leur énoncé.

Pendant ce temps, Mme Versavel présente au reste de la classe le problème pour les CP, à l’aide du TBI.

Les élèves ont proposé quelques exemples et contre-exemples, pour être certains d’avoir bien compris les contraintes du problème : Il fallait trouver le plus de manières possible de choisir cinq nombres dans la grille, sans entourer plus de deux nombres par colonne ou par ligne !

En peu de temps, tout le monde avait compris. La recherche allait pouvoir commencer.
La maîtresse a distribué à chaque élève trois grilles. Les enfants pouvaient ensuite en demander à volonté.
Certains,plus prudents que d’autres, n’en réclamaient qu’une à la fois.
Les erreurs étaient rares, mais il fallait trouver le plus de solutions différentes possible…

Rapidement, les grilles se sont accumulées sur les tables.

Deux stratégies sont alors apparues : Faire un tas avec les grilles remplies et valides…
...ou les disposer sur la table, pour éviter de répéter la même solution.

Le procédé des piles est vite abandonné : Il devient rapidement impossible de savoir si la nouvelle grille correspond à une solution déjà découverte, mais cachée dans la pile !
Il faut alors trouver suffisamment de place pour répartir sur la table toutes les grilles de la pile …

Dès que les CP ont commencé à rechercher individuellement, Mme Versavel est allée s’assurer que les quatre élèves du CE1 avaient bien compris leur énoncé.
Il fallait colorier certaines cases d’une grille, en respectant deux contraintes : Le nombre de cases à colorier, par ligne et par colonne, l’interdiction de répéter la même couleur, dans une ligne ou dans une colonne.
Certains élèves ont commencé par reproduire avec application la grille sur leur ardoise. Mais ce n’était pas facile !

Heureusement, le professeur avait prévu de distribuer des grilles pour faire la recherche.
Cela semblait simple, mais les premiers essais furent infructueux. Ce qui était juste sur les lignes ne l’était plus si l’on regardait les colonnes !

Comme il n’est pas facile d’effacer ce qui a été colorié, les CE1 utilisent ensuite des jetons pour faire leurs essais.
Lorsqu’une élève estime avoir trouvé une nouvelle solution juste, elle colorie une grille supplémentaire.

Pendant ce temps, certains élèves de CP pensent avoir terminé leur recherche individuelle. La maîtresse leur propose alors d’échanger avec un camarade, pour recenser toutes les solutions différentes trouvées.
Ces solutions seront reportées sur une feuille (le modèle qui va être transmis aux organisateurs du défi).

A deux ou à trois, les élèves ont rempli de très nombreuses grilles. Mais comment retrouver celles qui sont identiques ?
Certains groupes semblent un peu perdus, mais c’est déjà l’heure de la récréation !

Si aucun groupe de CP n’a tenté de classer les grilles, des méthodes pour éliminer les doublons ont bien été mises en œuvre :
• Prendre une grille, puis rechercher parmi toutes les autres si l’on retrouve la même :

• Vérifier, au moment de la saisie sur la feuille de synthèse, que l’on n’a pas déjà reporté la même grille.

• Faire confiance à la mémoire du secrétaire du groupe : Il a pour mission de se rappeler s’il a déjà rempli la même grille, dictée par sa camarade !

• Ne pas se préoccuper tout de suite des doublons et remplir la grille de synthèse : Chacun reporte « ses résultats », sur « ses colonnes ».

Une fois identifiés, les doublons sont éliminés !
Avant saisie sur la grille de synthèse…
… Ou après !

Chez les CE1, deux élèves prennent conscience du fait que les points sont toujours disposés de la même manière.
Cette découverte leur permet de trouver plus rapidement d’autres solutions, en changeant simplement les couleurs :

Pendant que les CP terminent leur recherche et le report sur la feuille de synthèse, les CE1 ont bien avancé et le groupe s’est réuni pour partager ses solutions.

Pour identifier les doublons, les CE1 ont l’idée de classer les solutions, en fonction de la première couleur trouvée en haut à gauche de la grille (ici, « les verts »).
Chaque membre du groupe, sauf le secrétaire, prend ensuite en charge la recherche des doublons de « sa couleur ».

Ce même principe sera appliqué pour remplir la grille à envoyer par internet.

Tandis que les CP font une dernière mise en commun, conduite par Mme Versavel, les quatre élèves de CE1 sont heureuses d’avoir terminé leur travail.
Ont-elles trouvé toutes les solutions ? En tout cas, elles en ont trouvé beaucoup et elles se sont bien organisées pour aboutir à une production commune !

Pour remplir la grille à envoyer aux responsables du rallye, les CP vont utiliser le TBI : Tour à tour, un groupe propose une solution. Tous les autres élèves qui ont trouvé la même grille doivent alors la barrer sur leur feuille.

On avance ainsi jusqu’à épuisement des propositions, à l’aide des deux maîtresses présentes dans la classe.

Voilà, l’heure du repas est arrivée.Il restera à envoyer la grille, en attendant demain, pour savoir si la classe a trouvé le plus grand nombre de solutions différentes possible…

Le rallye Eure en Maths se termine pendant la semaine des maths, mais la maîtresse et ses élèves ont décidé de poursuivre la résolution de problèmes pour chercher.
Et puis… On se réinscrira l’an prochain !

Déroulement observé le 21 mars 2013
par un membre du groupe départemental de la mission maths.
Tous mes remerciements aux deux enseignantes de la classe.